11 octobre 2007

Ma vie de pacha

Bon, les amis, je vous ai bien laissé tomber et j’en suis désolée. J’ai été pas mal débordée par mes nouvelles fonctions, quelques retours sur Paris fatigants et une vie sociale intense. Bref, je reviens vers vous pour vous raconter un peu. Etre maître de conférences, c’est le pied. Comme beaucoup de MCF fraîchement nommés, je suis arrivée dans un département gangrené par des querelles ancestrales. Au début je ne comprenais pas pourquoi tout le monde était aussi gentil avec moi…au bout d’un moment j’ai réalisé que... [Lire la suite]
Posté par armoni à 16:52 - - Commentaires [12] - Permalien [#]