Bon, ben voilà, ça n’aura pas duré longtemps avant le désamour total. Je vous raconte, vous allez voir que parfois, je trouve que certains garçons sont pathétiques.

Donc, je passe l’après-midi d’hier, dimanche, sous un magnifique soleil parisien, à errer à travers un parc main dans la main avec McDreamy. Bisous. Câlins. Tout va bien.

Dans la soirée, chacun rentre chez soi. Puis, McDreamy me passe un coup de fil vers 19h45 (juste au moment où j’allais faire couler mon bain du dimanche soir avant le Masque et la Plume). Et là, il veut parler. M’expliquer plusieurs choses. 

Il me dit que lui, McDreamy, marcher dans Paris main dans la main avec une fille, c’est pas vraiment son truc.

Il me dit que lui, McDreamy, être l’homme d’une seule femme, c’est pas vraiment dans ses habitudes non plus. 

Il me dit que lui, McDreamy, son truc, c’est plutôt les relations libres…

Il me dit que lui, McDreamy, se demande si tout cela est bien compatible avec mes attentes à moi. 

Ben, là McDreamy…pas vraiment. D’ailleurs avec une telle conception des relations amoureuses, tu ne mérites absolument pas le surnom de McDreamy. McEnfoiréDégoïste serait plus approprié.

Bon, honnêtement, je savais que ça ne serait pas la grosse histoire d’amour avec lui (mais bon, je pensais quand même que ça durerait plus de 2 jours). Je savais que je ne pouvais pas lui demander grand-chose, pas d’engagement, non, je ne voyais pas si grand…juste l’exclusivité, qu’il ne voie pas d’autres filles pendant qu’il sort avec moi me semblait un minimum. Je lui ai donc expliqué que pour moi, il était hors de question de s’engager dans ce genre de relation (mot qu’il avait lui-même du mal à prononcer) et que je préférais qu’on en reste là. Non mais. 

Je suis quand même atterrée par ce genre de garçon. Charmant au demeurant et qui a eu l’honnêteté de me dire comment il voyait les choses et pas au bout de plusieurs semaines. Mais quand même, un garçon qui ne reste jamais dans une relation plus de quelques semaines, qui papillonne dans tous les sens, sans trop s’attacher et qui fuit quand ça devient légèrement sérieux doit quand même avoir des petits soucis. En somme, McDreamy est exactement le genre de garçon auquel j’essaie d’échapper…pas de pot…je me suis laissée abusée par son charisme, son physique…j’ai été faible sur ce coup-là et pas très clairvoyante. Cela dit, je vous avoue que je ne suis pas triste du tout et il se trouve que McDreamy, sans le savoir, m’a permis de résoudre un dilemme qui m’occupait l’esprit depuis des mois.

Je m’explique et j’espère ne pas me répéter car je ne sais plus si je vous en ai parlé ou non. Vous vous souvenez peut-être de Pierre le français du Japon ? (Celui qui sert des orgasmes ?) Eh bien, malgré le fait qu’il soit loin des yeux, il n’était pas si loin de mon cœur (ce que je peux être romantique le lundi matin). Il m’a écrit, il y a quelques temps pour m’annoncer deux choses : premièrement qu’il allait venir une semaine à Paris pour faire un stage de formation en février et deuxièmement qu’il allait participer au gros stage de formation où je travaille l’été prochain. Il m’avait dit « comme ça nous allons nous revoir. ». J’avais été très touchée mais un peu inquiète car à cette époque, McDreamy commençait à flirter avec moi et il se trouve que non seulement il travaille dans le centre de formation où Pierre du Japon va faire son stage mais qu’il va également travailler avec Pierre et moi cet été. La perspective de me retrouver au même endroit avec les deux m’inquiétait quand même pas mal. Je ne voyais pas comment j’allais gérer ça. D’autant plus qu’à l’époque j’étais incapable de me décider pour l’un des deux et que même si je sentais plus Pierre, le fait qu’il vive aussi loin faisait quand même pencher un peu plus la balance du côté de McDreamy. Enfin, étant complètement incompatible relationnellement parlant avec McDreamy, je suis bien contente de pouvoir me consacrer intégralement à McSushi (merci Didith pour le nouveau surnom de Pierre du Japon !)…et d’ailleurs vous savez quoi ? Il est arrivé ce week end à Paris et on se voit ce soir !

Au Suivant !