Bon, j’ai retrouvé ma connexion Internet. Je revis !

Alors reprenons le fil du récit. Mes ex-futurs beaux-parents sont donc en route pour Montréal. Je suis au poste de police et il est plus de 21h30. Un agent me dit qu’il faut à présent que je fasse porter A disparu. Eh oui, comme dans les séries américaines sauf que c’est pas la peine d’aller au FBI. Je fais donc une déclaration dans laquelle je donne son signalement : sa taille, son poids, couleur des cheveux, des yeux, ce qu’il portait, etc.
Les deux policiers qui étaient venus me chercher à la station de métro repartent ensuite patrouiller avec le signalement d’A. Un autre policier (P) me dit : « maintenant, il n’y a qu’à attendre. S’il est en santé, il va finir pas se manifester. En plus, pour lui aussi vous avez disparue, il va sans doute appeler la police, c’est son devoir. »

M : oui mais ça fait 2h, pourquoi il n’a pas encore appelé ?
P : ben…euh…avait-il bu avant de partir à la soirée ?
M : non.
P : et…euh…entre vous, tout va bien en ce moment ?
M : ???? Oui, tout va TRES bien ! (il ne m’aurait quand même pas larguée en m’abandonnant un 31 décembre dans le métro d’une ville que je connais mal!)
P : bon, ben s’il est en santé, il va finir pas se manifester.
M : mais euh…s’il va pas bien ?
P : ben, on va commencer à appeler tous les hôpitaux…
M : ah…

Dans le temps qui a suivi, j’ai attendu…à m’imaginer tous les scénarios possibles et à me jurer que si jamais il lui était arrivé quelque chose de grave à cause d’une bouteille de vin, je n’en boirais plus jamais de ma vie ! Vous ne pouvez même pas vous faire une idée de l’état de stress dans lequel j’étais. Et puis cette interminable attente, sans rien à faire d’autre qu’à imaginer le pire. J’en rigole maintenant car, comme vous vous en doutez sûrement, l’histoire se finit bien mais sur le coup, ça ne me faisait pas rire du tout.

Finalement, vers 23H15, le téléphone sonne au poste de police, c’est ma patrouille. Ils ont retrouvé A et il va bien. Soulagement : ça faisait presque 4h qu’il avait disparu. On appelle mes beaux parents qui sont toujours en chemin. Et pendant que la police est en route pour me le ramener, je me demande bien ce qui a pu lui arriver…quelle est sa version de l’histoire ?

Eh bien, je pense qu’on saura ça au prochain épisode, non ?