Quand j’étais ado, j’avais déniché dans un carton de livres au grenier, un bouquin que ma mère avait acheté dans les années 70. Cela s’appelait Savoir Revivre. C’était un gros livre, en couverture souple et je me souviens que le texte avait l’air d’être écrit à la main. Il n’y avait pas de photos, seulement des dessins.t_blog133

Une petite recherche sur le net m’a permis de constater que je n’étais pas la seule à avoir été marquée par ce manuel pour babos. Tu veux vivre en communauté et en autarcie dans l’Ardèche avec tes chèvres ? Alors, lis « Savoir Revivre ».

Dans ce bouquin, c’est simple, il y a tout : aménager sa maison, cuisiner, jardiner, faire ses vêtements, se soigner…le plus naturellement possible.

Par exemple, pour les toilettes, le seau hygiénique est la meilleure solution. Et ce qui est bien, l’ami, c’est que quand tu vas vider ton seau, tu le fais dans le tas de compost comme ça tu as de l’engrais pour tes légumes.

Autre exemple, si tu mélanges une part d’huile végétale, une part de vinaigre et une part de mélasse…tu peux fabriquer ton propre cirage ! Comme ça tu auras des chaussures luisantes et super classes pour accompagner ton poncho tissé à la main avec la laine de tes moutons.

savoirrevivre_32

Je dois avouer que je tripais vraiment sur ce livre quand j’étais plus jeune. Je me souviens qu’il y avait un chapitre sur la contraception dans lequel l’auteur expliquait que la méthode de contraception la plus naturelle était…l’abstinence…tu m’étonnes…à part ça, il donnait la méthode de calcul des cycles, mais qui est beaucoup moins fiable.

Enfin, ma section préférée concernait l’accouchement naturel ! Ah ! Mon dieu le nombre de fois où j’ai lu ce passage ! Je ne résiste pas à vous en citer des extraits : « pour l’accouchement, vous aurez besoin : d’une paire de draps propres en réserve, une alèze en caoutchouc pour mettre sous le drap, plusieurs torchons et serviettes, du fil solide, une lame de rasoir et un citron. » Oui, alors là vous vous demandez à quoi sert le citron…patience…

Et le passage que j’adore : « Cet événement heureux doit être une fête, demandez à des amis de participer, ils pourront vous aider, particulièrement ceux qui ont déjà assisté à un accouchement. » Ce que le guide ne dit pas c’est que « accoucher naturellement » signifier « dans la douleur » mais bon…si tes amis tripent et toi aussi ben qu’ils viennent au spectacle !

Bon, alors après il y a tout un tas de conseils pour pousser, sortir le bébé etc. Quand le bébé est sorti, il faut couper le cordon ombilical, pour cela « liez le cordon avec deux fils bien noués à 6cm l’un de l’autre et coupez au milieu » avec la lame de rasoir qu’on aura bien sûr désinfecté avant. Et puis, n’oublions pas le citron ! « mettez deux gouttes de citron dans chaque œil du bébé. Il va pleurer ce qui est excellent pour sa respiration. » Là je me suis dit « les enfoirés quand même ! Mettre du jus de citron dans les yeux de ce pauvre bébé qui aurait bien voulu naître dans un hôpital aseptisé ! ». Bref, je connaissais ce chapitre de l’accouchement par cœur car je m’étais dit que ça pourrait toujours servir si d’aventure je croisais une femme enceinte qui avait envie d’accoucher dans mon salon.

savoirrevivre_78

Faire ses trucs soi-même, c’est plutôt cool. C’est vrai, on est fier de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait ! », on connaît la composition des produits et on peut contrôler la quantité de produits chimiques et toxiques additionnés, c’est plus écologique et économique. Mais je ne suis pas une extrémiste des produits naturels, je peux faire mes yaourts, tricoter mes pulls et faire mes produits d’entretien…mais c’est pas encore demain la vieille que je vais fabriquer mon dentifrice avec une aubergine et ma brosse à dents avec une tige de luzerne !

Tout ça pour dire…la vie est belle !

NB : Une des raisons pour lesquelles j’aime définitivement le Net, c’est qu’on y trouve vraiment tout. Ainsi, quelqu’un a judicieusement photographié TOUTES les pages de Savoir Revivre et les a indexées. C’est le bonheur en un clic !

savoirrevivre_3