Alors, il est 5h du mat’, mon cerveau a décidé que j’avais suffisamment dormi du coup je me suis dit que j’allais vous écrire une petite entrée. Oui, en ce moment c’est la folie, ce n’est plus la rédaction de ma thèse qui m’occupe mais bien la mise en page et les détails de dernière minute mais qui sont extrêmement longs à gérer. D’ailleurs j’envisage sérieusement de faire un procès à Microsoft pour avoir conçu un traitement de texte aussi merdique que Word…logiciel qui, comme vous le constatez, me rend très grossière ces jours-ci…

Bref je bosse 10h par jour et le soir je m’écroule devant la télé et je donne le peu de cerveau disponible qu’il me reste à TF1…non, je rigole, j’ai plus de cerveau !

 Déjà, je pense à l’après, quand j’aurai fini tout ça, que ferai-je ?

 J’ai 3 projets : trouver un boulot, trouver un mec et refaire la déco de mes toilettes. Mais pas nécessairement dans cet ordre…les toilettes étant, bien sûr, prioritaires.

Donc en ce moment, comme je ne peux pas aller à la recherche d’un vrai mec, je me contente d’une relation imaginaire. Et dans ce cas, autant choisir un beau, un très beau gars. Le voilà.

prison_break_season_2_promos16

Bon, je vous vois déjà sourire, Armoni fantasme sur un acteur de série télé mais vous allez voir que c’est vraiment l’homme de ma vie.

De son vrai nom, Wentworth Earl Miller III, ce pauvre garçon a dû subir des parents cruels dans son enfance…bon, en fait j’en sais rien mais pour avoir un nom pareil, il faut bien blâmer quelqu’un ! Went (donnons lui un petit surnom) est le formidable acteur qui joue dans l’excellent série Prison Break. En feuilletant mon magazine télé de cette semaine, je lis un article à son sujet et là je tombe en amour pour plusieurs raisons:

1. Il est anglais (et cela même peut suffire à mon bonheur)
2. Il a 34 ans (encore dans ma tranche d’âge)
3. Il est célibataire (ce qui est une condition indispensable)
4. Il a un diplôme en littérature britannique et…moi aussi ! (ce qui nous fait déjà un sujet de conversation)
5. Il est très ouvert à d’autres cultures et aime la France (Yeah !!!)
6. L’article mentionne qu’il peut tenir une conversation en latin…moi je dis oui mais…avec qui ? Ce con aurait pu apprendre le français plutôt, non ? Bon, je lui pardonne.

 
Voilà ! Donc, Went, si tu m’entends…je t’attends…

 
Autre découverte amusante cette semaine, une petite annonce dans Libé à la fois professionnelle et sentimentale :

 

 

  BASE architectes-paysagistes(-35 ans) Paris 3 rech. Assistante
candidatures (AO) / suivi admin/ gestion / facture / tél /compta

Bon, je tiens tout de suite à dire qu’avec les heures que je passe sur du traitement de texte ces jours-ci, je suis tout à fait qualifiée (en tout cas je suis meilleure que Bernie). Mais c’est surtout « architectes-paysagistes (-35 ans) », ce n’est plus un lieu de travail, c’est un harem !!!! Si l’annonce avait mentionné « architectes-paysagistes masculins (-35 ans) », j’aurai postulé. Non mais sérieux, ça serait un peu comme être la schtroumpfette au milieu des schtroumpfs !

 
Aller, sur ces bonnes paroles, bon week end, je retourne à ma mise en page !