Samedi 13 mai 2006
Fin d’après-midi

Je suis chez Hélène et Yvon pour le week end. Ils sont venus me chercher la veille à Montréal et ça me fait super plaisir de les revoir. Malheureusement, il pleut sans arrêt donc pas vraiment moyen de sortir. Du coup, on décide de regarder « Astérix et Obélix, mission Cléopâtre ». On avait eu ce projet lorsqu’ils étaient chez moi, à Paris : regarder le film avec la télécommande à portée de main et stopper à chaque référence franco-française, chaque blague ou jeu de mots tellement marqués culturellement que seul un français peut comprendre. Exemples : « Itinéris a raison de ne pas se laisser faire » >(SFR) ou « La lumière du phare d’Alexandrie fait naufrager les papillons de ma jeunesse. » ou encore (bon là je n’ai pas la citation exacte) quand Panoramix commente la maquette du palais élaborée par Numérobis et lui dit que les cuisines sont placées trop près des chambres et « avec le bruit et l’odeur, y en a que ça pourrait gêner.»

 

Dimanche 14 mai 2006
Après-midi

Hélène, Yvon et moi allons voir de magnifiques chutes à Rawdown.

cascade

Yvon et moi prenons plein de photos, Hélène est d’une patience infinie…

plus_haut cimg1430

J’essaie de faire de la macro avec mon petit numérique, qui, je le vois bien à présent, à ses limites…

bourgeontout_seul

Retour à Montréal dans la soirée.

 
Lundi 15 mai2006
8h du matin

Je suis à l’arrêt de bus, je dois me rendre à l’université McGill pour le colloque qui commence aujourd’hui. Je suis un peu en retard mais je ne communique que le lendemain, alors ce n’est pas un drame. Il pleut, j’attends le bus. Geneviève m’a dit de prendre le numéro XX mais il n’arrive pas. En revanche, le bus n° XXX passe toutes les 5 minutes. Je déplie sous la pluie mon plan de la ville et des lignes de bus pour m’informer. Un charmant jeune homme anglophone en costume me demande si j’ai besoin d’aide. Je m’en remets complètement à lui et il m’explique que le XX ne passe pas aux heures de pointe et qu’il faut prendre le XXX. Je monte dans le bus avec lui, on discute en anglais puis en français. Il est charmant. Puis il m’indique l’arrêt où je dois descendre, je suis hyper à la bourre mais ce n’est pas grave…

 
Mardi 16 mai 2006
8h30 du matin

Je fais ma communication devant les quelques personnes assez courageuses pour s’être levées ce matin-là. Dans le public se trouve A., je n’en reviens pas car il n’est jamais venu m’écouter du temps qu’on était ensemble…En tous cas, je suis très touchée de ce geste…la présentation se passe très bien…vers 12h je vais dans un autre bâtiment de l’université où se déroule un autre colloque auquel mon amie Celoo de la fac participe. C’est rigolo de se voir à Montréal alors qu’on se voit presque tous les jours à Paris !

18h00

Je dois partir pour l’aéroport. Ma valise pèse encore 25 kilos.

valise

Geneviève me conseille de prendre un taxi plutôt que le bus jusqu’à Station Centrale puis la navette jusqu’à Dorval. Le chauffeur de taxi est d’origine Saoudienne. Il me raconte qu’il a vécu 12 ans à New York où il était Businessman dans une grande compagnie qui l’a viré après le 11 septembre parce qu’il était un peu trop arabe…il m’explique comment il arnaque les hommes d’affaires et les Juifs qui prennent sont taxi pour l’aéroport : il leur fait payer le prix fort au compteur et non le forfait aéroport…il me dit que moi j’ai l’air sympa (et étudiante) alors il ne va pas me rouler (merci !).

 
Voilà, fin du séjour ! Tiens comme récemment plusieurs personnes m’ont montré leurs photos de voyage, je me suis aperçue que les gens prenaient souvent leur avion en photo…chose que je n’ai jamais faite…jusqu’au 16 mai 2006…

avion