J'ai cette curieuse sensation de ne pas être la même personne en couple et célibataire. En couple, je m'adapte beaucoup à l'autre en évitant des comportements, des actes, des paroles qui pourraient lui déplaire ou que je trouve inappropriés. Et même si, être à deux peut être un épanouissement incroyable et apporter beaucoup de bonheur, c'est tout de même une situation qui restreint l'individu. En tout cas c'est mon cas. Comme de nombreuses femmes, lorsque j'aime, je suis prête à de nombreux compromis et je m'adapte à toutes sortes de contraintes pour le bonheur de l'autre et la réussite de mon couple. Ne soyons pas hypocrite, j'y trouve mon compte aussi. Seulement, à la fin d'une relation, je me retrouve diminuée car ce sur quoi mes projets et mes désirs reposaient, s'effondre. Il faut tout rebâtir. C'est ainsi que, dans les décombres, je retrouve la vraie moi. La personne créative et sociable que je suis. Celle qui aime s'exprimer. Celle qui aime vivre. Celle qui aime aussi la solitude. Mais alors, comment concilier les deux? Est-il possible de construire un couple tout en restant soi-même? Rares sont les personnes qui connaissent de moi l'amie et l'amante. En fait, il n'y en a qu'une. Bon, ne croyez pas que je fasse un dédoublement de personnalité mais j'ai réalisé ça très récemment et j'y ai beaucoup pensé depuis.

mariage_doc_0561


J'ai plusieurs voix qu'il n'entendra jamais
J'ai certains maux qu'il ne lira jamais
J'ai d'incroyables rêves qu'il ne connaîtra jamais
J'ai de lancinantes peurs qu'il ne découvrira jamais
J'ai cet autre moi qu'il n'explorera jamais.